Julien Foussard aborde la digitalisation accélérée des entreprises

Julien Foussard

La crise liée au Covid-19 a provoqué plusieurs chamboulements pour les entreprises et start up. L’obligation des salariés de passer en télétravail a modifié l’organisation des structures, le rapport à l’espace, les relations entre collaborateurs selon Julien Foussard.

Certaines grandes entreprises n’ont pas modifié fondamentalement leurs façons de travailler : celles-ci étaient déjà digitalisées et avaient l’habitude de recourir au télétravail.

Toutefois, pour les petites et moyennes entreprises, la digitalisation a été forcée et accélérée.

Julien Foussard revient sur cette transition.

Julien Foussard souligne le fait que la crise a obligé les entreprises à agir

La digitalisation des entreprises est un thème qui est abordé depuis plusieurs années mais sans être toujours mis en pratique de façon très précise.

En effet, la multiplication des outils digitaux et numériques a obligé les entreprises à les prendre en compte dans leur organisation. Julien Foussard souligne que ces instruments modifient non seulement la méthode de travail des salariés mais également le rapport au client.

Les outils développés grâce à l’intelligence artificielle permettent de maximiser la productivité et de rentabiliser la productivité.

Toutefois, Julien Foussard souligne que certains secteurs ont été plus précurseurs que d’autres dans leur utilisation des nouvelles technologies. Cela est par exemple le cas de la musique, de l’automobile ou de la vidéo.

Les entreprises qui n’avaient pas encore opéré de transformation digitale à proprement parler se sont retrouvées obligées d’opérer des changements rapides.

Mais qu’est-ce que la transformation digitale et qu’implique-t-elle ?

La transformation digitale a été un sujet récurrent au sein des entreprises depuis l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Ceux-ci ont été progressivement introduits au sein des organisations et de l’entrepreneuriat comme de nouveaux outils de travail pour planifier les tâches, organiser les emplois du temps, créer de nouveaux canaux de communication entre collaborateurs.

Si les entreprises n’étaient absolument pas au même niveau d’utilisation de ces outils, le contexte sanitaire lié à la crise du coronavirus a changé la donne.

Julien Foussard aborde les enjeux des entreprises dans un tel contexte.

Julien Foussard considère la digitalisation comme un moyen et non une fin en soi

Pour rester compétitives et performantes, les entreprises doivent donc avoir recours aux outils digitaux.

La transformation digitale doit donc être développée à plusieurs niveaux en entreprise. Celle-ci va s’insérer à la fois dans les outils utilisés, dans la logistique et l’organisation de votre structure. Il est toutefois fondamental que cette transformation digitale soit bien accompagnée afin que les salariés puissent se l’approprier et ne se sentent pas en décalage avec l’évolution de votre entreprise. L’appropriation des outils digitaux n’est pas évidente pour tout le monde et afin de garantir une cohésion d’équipe et une organisation optimale il est indispensable de proposer une formation appropriée précise Julien Foussard.

Ayez en tête que la digitalisation a pour objectif de rendre la communication plus aisée au sein de votre entreprise mais également avec vos clients et fournisseurs. En facilitant plusieurs process, l’entreprise sera amenée à être plus performante.

Les enjeux pour une entreprise sont donc multiples. Les canaux de distribution, notamment pour l’e-commerce, ne sont plus les mêmes et les habitudes des consommateurs ont été modifiées en conséquence relève Julien Foussard.

De façon plus concrète, on peut par exemple souligner l’existence de logiciels destinés à l’amélioration de la chaîne logistique ou à l’automatisation pour la simulation budgétaire, la réduction des coûts ou le retour sur investissement. Il existe également des outils permettant la dématérialisation des factures et la réduction des erreurs.

Toutefois, Julien Foussard précise que les entreprises doivent être vigilantes sur les questions de sécurité.

Les outils digitaux sont susceptibles d’ouvrir de nouvelles failles au niveau de la captation des données ainsi que de la fraude et de l’usurpation d’identité par exemple.

Pour cela, il est ainsi indispensable de sécuriser au maximum l’ensemble des outils et d’alerter vos collaborateurs sur les risques conclut Julien Foussard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial