Julien Foussard revient sur les innovations technologiques au service des entrepreneurs

julien foussard

L’entrepreneuriat a le vent en poupe. Chacun est attiré par l’entrepreneuriat pour les multiples avantages qu’il offre : liberté d’organisation, fait d’être son propre patron, choix des équipes…

Toutefois, l’entrepreneuriat peut également faire peur et susciter beaucoup de stress souligne Julien Foussard.

Être son propre chef nécessite une grande rigueur et un sens de l’organisation remarquable. Il est parfois très difficile de tout gérer et heureusement pour les entrepreneurs, plusieurs innovations permettent aujourd’hui de leur faciliter la vie.
Julien Foussard revient aujourd’hui sur ces nombreuses innovations.

Julien Foussard analyse la forte hausse au niveau des créations d’entreprises

Les créations d’entreprises n’ont jamais été aussi nombreuses ces dernières années. Le nombre de nouvelles entreprises n’a fait qu’augmenter et en parallèle ce sont les produits et les services, numériques notamment, à destination des entrepreneurs qui se développent.

Si pendant un temps les grandes entreprises étaient les seules préoccupées par la transformation digitale, cette problématique touche aujourd’hui les moyennes et petites entreprises ainsi que les startups.

Celles-ci sont d’ailleurs particulièrement proactives afin de proposer des solutions digitales aux professionnels.

À titre d’exemples, Qonto a récemment atteint un record au niveau de sa levée de fonds en atteignant un record de cent quatre millions d’euros afin d’améliorer les services bancaires dédiés aux professionnels.

La startup Alan est quant à elle parvenue à lever quarante millions d’euros afin de développer une offre d’assurance santé et de prévoyance pour les entreprises.

Un autre exemple peut par exemple être Spendesk qui propose quant à elle une solution pour gérer plus facilement les notes de frais.
L’ensemble de ces solutions possèdent un point commun souligne Julien Foussard : le numérique permet de faciliter les démarches des entreprises en leur proposant des services clé en main permettant une expérience entièrement digitale.

Ce services ont l’avantage de soutenir la vie des professionnels et de faciliter considérablement la résolution des tâches administratives du quotidien. Elles permettent aux entrepreneurs de leur faire gagner un temps précieux ! Il est en effet parfois compliqué d’être livré à soi-même et de trouver le temps de tout gérer à la fois.

Ces services numériques sont ainsi d’une grande aide pour les entrepreneurs.

Au-delà de la mise en place en place de services inédits pour les petites structures, certains services se digitalisent en proposant des alternatives à des outils traditionnels.

C’est par exemple le cas des LegalTech qui facilitent la création d’entreprises en ligne et fournissent les modèles (par exemple d’actes juridiques) dont peuvent avoir besoin les entrepreneurs.

Toutefois, certains services digitaux ne parviennent pas à remplacer les offres traditionnelles souligne Julien Foussard.

Certains obstacles freinent certains entrepreneurs dans le passage à une gestion entièrement numérique de leur structure.

Julien Foussard
Les services digitaux analysés par Julien Foussard

Julien Foussard relève certains obstacles à la digitalisation des services

Julien Foussard relève toutefois que certains entrepreneurs ne trouvent pas leur compte parmi l’ensemble des services proposés. Le digital n’est parfois pas adapté pour certaines structures et certains entrepreneurs préfèrent le contact humain pour gérer des situations complexes. 

Le contact réel peut être rassurant face à la complexité des démarches administratives qu’elles soient juridique ou sociale.

L’avantage d’un contact privilégié avec une « vraie » personne et que celle-ci sera probablement plus à même de vous offrir un service sur-mesure. La proximité physique peut en effet donner l’impression d’être plus écouté et soutenu que par des plateformes digitales.
Certains services numériques peuvent être limités. À titre d’exemple les néobanques, qui sont en ce moment très en vogue, peuvent être attractives pour des entrepreneurs se lançant au début de leur activité. Toutefois, celles-ci ne proposent pas un panel de services complets comme peut le faire une banque physique : les solutions de financement et d’épargne sont bien souvent manquantes.

Pour arbitrer entre les services physiques et numériques, le mieux est de procéder au cas par cas selon Julien Foussard. S’il est indéniable que les services en ligne présentent de très nombreux atouts, il n’en reste pas moins qu’il est parfois plus sécurisant d’être physiquement épaulé et soutenu.

Il est ainsi indispensable de procéder à une analyse complète de vos moyens et de vos objectifs afin de savoir quels sont les services les mieux adaptés à votre besoin.

Pour aller de l’avant, il est primordial de connaitre vos forces et vos faiblesses ainsi que les points que vous avez à améliorer. En établissant une auto-évaluation ainsi qu’un calendrier stratégique établi sur le temps long vous parviendrez à visualiser vos buts. Ce type d’organisation est susceptible de vous motiver et de vous donner une énergie supplémentaire. Il est en effet plus facile d’être investi à cent pour cent lorsque l’on sait quels sont les objectifs et les prochaines échéances.

Julien Foussard le rappelle, l’entrepreneuriat nécessite persévérance, détermination mais aussi courage et confiance en soi sur le temps long.

Pour approfondir le sujet de la tech et des entrepreneurs, découvrez La Tribune de Julien Foussard sur l’opportunité de la tech face au covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial